Pêche industrielle démersale : repos biologique fixé du 01/10 au 30/11/12

Port de Dakar

Photo : D & P Mariottini

 

 

La période annuelle de repos biologique est fixée du 1er octobre au 30 novembre 2012 pour la pêche industrielle démersale, annonce un communiqué du ministère de la Pêche et des Affaires maritimes reçu à l’APS.

‘’Dans le cadre de la politique de conservation et de gestion durable des ressources halieutiques, et suite aux concertations menées entre l’administration, la recherche et les professionnels de la pêche, une période de repos biologique de deux mois, s’étalant du 1er octobre au 30 novembre 2012 est fixée’’, précise la même source.

A cet effet, indique le communiqué, ‘’le ministre de la Pêche et des Affaires maritimes a informé tous les armateurs de la pêche industrielle par lettre circulaire, en date du 16 août 2012’’.

Ainsi, rappelle le communiqué, cette décision intervient conformément aux dispositions de l’arrêté qui fixe les périodes de repos biologiques pour les navires de pêche industrielle démersale exerçant dans les eaux sous juridiction sénégalaise.

Pendant toute la durée de la période de fermeture annuelle, il est interdit à tout navire de pêche concerné de procéder à toute opération de pêche et à des opérations connexes de pêche, telles que définies aux articles 4 et 5 de la loi portant code de la pêche maritime.

 

Toutefois, précise le texte, ‘’sous réserve de la détention d’une licence de pêche démersale dûment justifiée, en cours de validité, qui donne accès aux eaux sous juridiction d’un autre pays, les navires concernés pourront avoir le droit de débarquer les espèces visées dans le présent arrêté, après autorisation du ministre chargé de la Pêche’’.

 »Ces navires doivent en outre prouver qu’ils ont effectivement pêché dans les eaux du pays dont ils détiennent la licence », mentionne le communiqué.

 »Mais, relève-t-il, les armateurs ou responsables des navires concernés ont l’obligation de soumettre aux services compétents du ministère chargé de la Pêche, avant le début de toute période de repos biologique annuelle, la liste nominative des navires sus mentionnés, avec pour chaque navire, une copie certifiée conforme de la licence de pêche donnant accès aux eaux sous juridiction d’un autre pays ».

Il ajoute :  »Pendant le repos biologique, la pêche par les navires concernés sera punie conformément aux dispositions de l’article 85 de la loi portant code de la pêche maritime et/ou du retrait ou du refus de renouvellement de la licence ».

 

Source : A.P.S.

 

 

 

 


Les commentaires sont clos.