la réglementation, l’utilisation effective et les impacts du filet monofilament/filet maillant dans la sous-région de la CSRP

 

Dans le cadre du projet de la Commission Sous-Régionale des Pêches (CSRP) financé par la Coopération Internationale Allemande « Appui à la Gestion des Ressources Halieutiques d’Afrique de l’Ouest », un travail sur la pêche artisanale a été réalisé et une des recommandations émises a été de faire un inventaire des législations et des utilisations du filet maillant en monofilament dans la zone CSRP.

La présente étude suit cette recommandation. Elle est donc composée de deux parties : une recherche bibliographique et documentaire sur les législations et l’usage des filets en monofilament pour la pêche sur les 7 pays de la CSRP complétée par une étude de terrain au Sénégal et en Mauritanie.

 

Pour les sept pays de la CSRP, une synthèse a été faite sur les points suivants :

1) les réglementations liées à l’utilisation du monofilament ;

2) les techniques et l’utilisation du monofilament avec une caractérisation des différentes pêcheries (engins, espèces cibles, stratégies, etc.) ;

3) l’évaluation de l’impact du monofilament.

 

Les résultats des enquêtes de terrain sont donnés pour le Sénégal et la Mauritanie avec les points de vue des administrations, des centres de recherche, des professionnels et des organisations de la société civile impliquées sur ces thématiques.

 

Une première analyse de ces résultats a permis de dégager des recommandations, dont les principales sont :

- La mission considère primordial de maintenir un dialogue constructif avec les professionnels du sous-secteur de la pêche artisanale en dynamisant les espaces de concertation existants afin d’élaborer, pour différentes pêcheries, des « codes de conduite » acceptés et respectés par la majorité des professionnels du secteur.

- La mission recommande d’élaborer des méthodologies de recherche et de suivi participatives des différentes pêcheries avec une approche technique et pragmatique des problèmes rencontrés par les professionnels de la pêche artisanale afin de proposer des solutions ou des alternatives techniques viables qui seront acceptées par les professionnels de la filière.

- La mission recommande de mettre en place, en partenariat avec des professionnels de la pêche artisanale, et sur plusieurs sites, des expérimentations simples, sur les « filets perdus » avec des suivis périodiques afin de valider ou d’invalider deux hypothèses :

1) les filets perdus (en polyamide câblé ou en monofilament) ne pêchent plus après quelques jours ;

2) les filets perdus continuent à pêcher pendant des années.

- La mission recommande d’élargir rapidement la recherche à d’autres techniques/stratégies qui évoluent rapidement et sont susceptibles d’avoir un impact important sur certaines ressources (ex : la plongée avec ou sans scaphandre autonome, les stratégies associant plongée sous-marine et filets, les sennes de plage ; les filets casra en bord de plage ; les killis; les chaluts à barre utilisés dans les estuaires ; etc.)

 

Rapport de synthèse sur l’utilisation du monofilament dans la pêche ouest-africaine : 2013 06 28_CSRP_Monofilaments-Alexis Fossi-final

 

 

Les commentaires sont clos.