Logo Aprapam
Logo Jenelek

Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime

La pêche en haute mer chinoise (DWF – Distant Water Fishing)  est 5 fois à 8 fois plus importante en réalité qu'estimée – Annonce le nouveau rapport de l'ODI (Overseas Development Institute)

La pêche en haute mer chinoise (DWF – Distant Water Fishing) est 5 fois à 8 fois plus importante en réalité qu'estimée – Annonce le nouveau rapport de l'ODI (Overseas Development Institute)

lire la suite


Coalition nationale contre l’octroi de nouvelles Licences de Pêche industrielle

lire la suite


Arrivée massive de bateaux chinois et turcs : menace sur les ressources et les communautés de pêche artisanale

lire la suite


Les hommes et les femmes de la pêche artisanale sénégalaise ne sont pas des enfants

lire la suite


Après les bateaux russes, bientôt les chinois ?

lire la suite


il y a 9 ans 2 567 Espèces


Les "Sparidae" : dorade (ou pagre), pageot, denté, sar, bogue, saupe

Photo : Ivano Trabalza

Les Sparidae sont des Perciformes au corps généralement haut et comprimé, avec le plus souvent un profil frontal élevé et typique. La nageoire dorsale, unique, est constituée de 10 à 13 épines et 10 à 15 rayons mous, l’anale de 3 épines et de 8 à 12 rayons ; la caudale est fourchue. Mais la caractéristique essentielle des Sparidae est leur différenciation dentaire ou hétérodontie. Il existe en effet, dans cette famille, une spécialisation de la dentition en fonction du régime alimentaire de l’espèce :

  • les herbivores comme les sars, le bogue et la saupe, portent des incisives plates et coupantes ;
  • les prédateurs, tels les dentés, sont munis de canines crochues ;
  • les mangeurs de crustacés et de coquillages, cas des pagres, sont pourvus de molaires broyeuses ;
  • les mangeurs de débris, comme les pageots, ont une dentition semblable à celle des pagres, mais moins puissante.

Une autre particularité des Sparidae est leur fréquent hermaphrodisme : les individus pouvant être d’abord mâles puis femelles comme les sars (protandrie) ou, inversement, femelles puis mâles comme les pageots (progynie).

Les Sparidae sont des poissons marins côtiers des régions tropicales et tempérées, fréquentant à l’occasion les estuaires et les lagunes littorales. De moeurs grégaires, les petites espèces forment des bancs importants, tandis que celles de grande taille se déplacent en groupes de quelques individus.

Source : ird

Quelques Sparidae présents dans les eaux du Sénégal :

  • Sar blanc / autre dénomination : Sar, Sar commun / nom wolof : Ngaté, ngaté bu goor/ nom scientifique : Diplodus sargus

  • Sar marron / autre dénomination : Sar, sar à grosses lèvres / nom wolof : Ngaté bunuul / nom scientifique : Diplodus cervinus cervinus

  • Sar doré / autre dénomination : Sar, sar à tête noire / nom wolof : Ngaté bu jigeen / nom scientifique : Diplodus vulgaris

  • Marbré / autre dénomination : Dorade-marbré, Marbré commun / nom wolof : Ringë / nom scientifique : Lithognathus mormyrus

  • Pageot / autre dénomination : pageot à tache rouge, pageau, dorade rouge / nom wolof : Tiki / nom scientifique : Pagellus bellottii

  • Dorade / autre dénomination : Daurade, Pagre à points bleus / nom wolof : warang / nom scientifique : Pagrus caeruleostictus

  • Pagre rayé / autre dénomination : Pagre / nom wolof : Raya / nom scientifique : Pagrus auriga

  • Denté rose / autre dénomination : dentex bossu / nom wolof : Sel-sel, Jaren / nom scientifique : Dentex gibbosus

  • Denté à tache rouge / autre dénomination : Denté des Canaries / nom wolof : Bassé / nom scientifique : Dentex canariensis

  • Denté angolais / autre dénomination : Pagre yeux jaunes / nom wolof : Remko, Demba sen / nom scientifique : Dentex angolensis

Photos : Ivano Trabalza