Logo Jenelek

Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime

A la une

Journée mondiale des océans 2019

Journée mondiale des océans 2019

lire la suite


Le plastique dans les océans constitue un enjeu politique

lire la suite


Face au changement climatique, l’ONU veut inciter à la création d’aires marines protégées

lire la suite


il y a 1 semaine, 185, catégorie : Initiatives


Journée mondiale des océans 2019

Banderole 8eme Forum
 
 
Les femmes et les hommes de l'océan : enjeux et défis pour l'amélioration des conditions de travail et d'existance des femmes dans le secteur de la pêche artisanale

Dans la plupart des pays africains côtiers, la pêche artisanale est la colonne vertébrale des communautés côtières, et son dynamisme est une garantie d’un développement durable. Un aspect essentiel pour la durabilité des communautés, c’est d’assurer des conditions de vie et de travail décentes aux femmes et aux hommes de ces communautés.

L’Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime (APRAPAM) et la Confédération africaine des organisations professionnelles de pêche artisanale (CAOPA) se sont engagées à travers leurs actes constitutifs à œuvrer pour une pêche durable prenant en compte les aspects économiques, sociaux et environnementaux.

Dans cette orientation stratégique, elles promeuvent l’aspect genre, particulièrement en ce qui concerne les femmes, dans leurs dispositifs organisationnels et décisionnels. Elles s’attèlent à améliorer et renforcer leurs moyens pour leur permettre d’accéder à des conditions de vie économique et social viables en s’inspirant des instruments internationaux qui définissent les principes et objectifs les concernant et qui lient les Etats signataires pour leur mise en œuvre.
La célébration de la Journée Mondiale des Océans 2019 dont le thème consacré cette année est « Genre et Océans » est une occasion pour explorer la dimension genre dans les relations de l'humanité avec l'océan.

Elle constitue une opportunité pour APRAPAM et la CAOPA d’organiser la huitième édition de leur forum sur cette thématique, principalement axé sur les difficiles conditions de vie et de travail des membres des communautés côtières, les femmes en particulier, et des nécessaires actions à prendre par toutes les parties prenantes pour améliorer la situation.

Ce choix n’est pas fortuit, car d’une part il correspond à notre orientation stratégique qui s’inscrit dans l’esprit des instruments internationaux qui promeuvent une pêche durable et améliorent les conditions d’existence des communautés de pêche artisanale, et d’autre part les pays côtiers africains se sont engagés pour la mise en œuvre des instruments internationaux qui servent de guide pour améliorer les conditions de travail dans la pêche artisanale.