Logo Jenelek

Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime

Les hommes et les femmes de la pêche artisanale sénégalaise ne sont pas des enfants

Les hommes et les femmes de la pêche artisanale sénégalaise ne sont pas des enfants

lire la suite


Où va la pêche ? Ne sabordons pas le navire !

lire la suite


Journée mondiale des océans 2019

lire la suite


Alerte ! Les petits pélagiques dans la zone nord-ouest africaine en danger

lire la suite


La pêche en haute mer chinoise (DWF – Distant Water Fishing) est 5 fois à 8 fois plus importante en réalité qu'estimée – Annonce le nouveau rapport de l'ODI (Overseas Development Institute)

lire la suite


il y a 7 ans, 19575, catégorie : Actualité


ALERTE !

Photo : Aprapam

Ne prenez pas les pêcheurs artisanaux en otages !

La pêche est un levier important dans le secteur économique du Sénégal. Elle procure la population en poisson riche en protéines indispensables pour l’organisme.

90% des mises à terres sont assurées par la pêche artisanale.

60% des produits de la pêche destinés à l’exportation sont issus de la pêche artisanale.

Alors, tenez-vous bien ! Depuis plus de 10 jours, les pêcheurs artisanaux ne trouvent pas le carburant pour aller en mer à la recherche d’un produit dont dépend toute une population.

On nous sert au gâteau que c’est parce que l’Etat doit de l’argent à la Société Africaine de Raffinage (SAR) que cette dernière bloque le ravitaillement du carburant pour les pirogues.

Face à la disponibilité en essence et en gasoil pour la circulation des voitures et le fonctionnement des entreprises, on prive toute une communauté de pêcheurs du carburant pour l’exercice de leurs activités.

Sous prétexte que l’Etat lui doit de l’argent, la SAR doit-elle prendre en otage toute une population (le poisson est consommé par tous les sénégalais) ?

L’Etat doit-il continuer à observer cette situation sans prendre ses responsabilités ?

Les pêcheurs doivent-ils attendre que cette situation se généralise pour agir ?

Nous disons dans tous les cas que les pêcheurs sont d’honnêtes et paisibles citoyens qui contribuent au développement économique de leur pays mais qui n’entendent pas être privés de moyens de le faire.

Par conséquent, nous demandons à l’Etat de prendre toutes ses responsabilités pour mettre un terme, dans les 48 heures au risque de nous voir agir, à la situation dans laquelle les pêcheurs sont victimes d’une injustice.

Le poisson est disponible en mer, donnez aux pêcheurs les moyens d’aller le chercher.

Pénurie du carburant pour pirogue = Pénurie de poisson = Priver la population sénégalaise de poisson riche en protéines indispensable pour la population = Priver une partie de la population de son revenu de base

APRAPAM

Communiqué de presse sur l’approvisionnement du marché national en essence de pirogue : Communiqué presse essence pirogue.pdf