Logo Jenelek

Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime

A la une

Journée mondiale des océans 2019

Journée mondiale des océans 2019

lire la suite


Le plastique dans les océans constitue un enjeu politique

lire la suite


Face au changement climatique, l’ONU veut inciter à la création d’aires marines protégées

lire la suite


il y a 7 ans, 27079, catégorie : Presse


Entre 11 et 26 millions de tonnes de poisson sont pêchées illégalement chaque année dans le monde

15% des prises relèvent de la pêche illégale, selon les eurodéputés

Entre 11 et 26 millions de tonnes de poisson sont pêchées illégalement chaque année dans le monde, soit 15% des prises totales, a appris l’APS lundi à Dakar, de source proche du Parlement européen.

Cette mauvaise pêche compromet les stocks et détruit l’environnement, obligeant la Commission parlementaire des pêches a adopté des mesures pour renforcer et mondialiser la lutte.

L’Europe a une responsabilité particulière au vu de sa flotte et de la taille de son marché, le plus grand du monde, reconnaissent les eurodéputés.

Les deux-tiers des océans ne relèvent d’aucune juridiction nationale, les zones économiques exclusives ne s’étendant qu’à 200 milles nautiques des côtes des Etats, souligne le Parlement européen.

Pour préserver les ressources halieutiques et protéger l’environnement marin, l’institution invite les grandes organisations internationales (Union européenne, Nations unies et organisations régionales) à développer une stratégie globale et commune.

L’Union européenne doit faire davantage en vue de promouvoir une coopération internationale efficace pour lutter contre la pêche illégale, estime la Suédoise Isabella Lövin (Verts), qui prépare la position du Parlement.

Nous devons empêcher les armateurs sans scrupules de changer de pavillon pour fuir leurs responsabilités. Alors que de nombreux stocks de poissons sont déjà sérieusement menacés, la pêche illégale pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Source : A.P.S.