Logo Jenelek

Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime

« Promesses » de licence de pêche industrielle : l’Etat prend-il ses responsabilités ?

« Promesses » de licence de pêche industrielle : l’Etat prend-il ses responsabilités ?

lire la suite


Lettre ouverte du GAIPES à Monsieur Alioune NDOYE, Ministre des Pêches et de L’Economie maritime sur 52 demandes de promesses de licences de pêche destinées à des navires chinois

lire la suite


Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal

lire la suite


APRAPAM analyse la situation créée par les demandes de licences de pêche

lire la suite


Où va la pêche ? Ne sabordons pas le navire !

lire la suite


il y a 4 semaines, 260, catégorie : Presse


NON à l'octroi de plus de 50 licences de pêche de chalutier au Sénégal - Protégeons nos ressources

Le GAIPES et diverses organisations de la pêche artisanale du Sénégal tirent la sonnette d'alarme sur des tentatives d'octroi de nouvelles licences de pêche à 54 navires de pêche industrilelle sans une évaluation préalable des stocks

 

 

 

Le Groupement des armateurs industriels (GAIPES) et diverses organisations de la pêche artisanale du Sénégal tirent la sonnette d'alarme sur des tentatives d'octroi de nouvelles licences de pêche à 54 navires de pêche industrilelle sans une évaluation préalable des stocks, ce qui pourrait avoir des effets dévastateurs et potentiellement irréversibles pour les pêcheries sénégalaises.

Les risques encourus pour le sénégal et ses citoyens sont :

- surpêche et effondrement des stocks,

- sécurité alimentaire menacée,

- antécédents de pêche illicites des demandeurs, sociétés fictives et risque d'évasion des bénéfices.